LES MODELES DE CHAUSSURES


Le Richelieu

Richelieu.jpg


Le Richelieu est également appelé « Oxford » en anglais. Il se caractérise par un laçage fermé  qui est généralement en forme de « V » intégré à même l’empeigne au niveau des garants. Généralement à 5 œillets.
C’est à dire que la partie avant de l’empeigne (la claque) est cousu par dessus les quartiers.
Une version plus épurée existe, on parlera alors de « one cut » ou de « claque unie »

Ce type de chaussure au look assez formel, confère à vos tenues un chic particulier. Il reste le modèle le plus élégant de la garde-robe masculine.

"Le paroxysme de l’élégance."

 

Le Derby

Derby.jpg


Le Derby  est l’un des modèles les plus intemporels de la chaussure de ville pour Homme
.

Il se caractérise par  un laçage ouvert. C’est à dire que les lacets sont placés sur des empiècements de chaque coté de la chaussure  appelés les « quartiers». Ils sont cousus directement sur l’empeigne et peuvent accueillir de 2 à 6 œillets suivant leurs style.

Les quartiers du Derby peuvent  se soulever. Permettant le passage du pied au moment de l’essayage ou du porter ce qui fait que le Derby convient à toutes sortes de pieds, notamment les pieds forts.  Le modèle le plus polyvalent !

"L’indispensable du vestiaire Masculin."

 

 


Le Monk Strap

Double_boucle.jpg


Le Monk Strap est une variante du Derby mais toutefois marquante de part sa forme originale. C’est un modèle sans lacet.
Il se caractérise par son moyen de fermeture à une boucle. Il existe des variantes à deux boucles et à trois boucles.

Les quartiers sont reliés par une boucle horizontale.

De part ses lignes et son atypisme, ce modèle à ses débuts remportait un franc succès auprès des hommes d’affaire excentriques. De nouveau sur le devant la scène, on l’aime pour le cachet qu’il apporte à nos tenues.

"Le modèle audacieux."

 

 


Le mocassin

Mocassin.jpg


Le mocassin est un modèle composé d’un plateau et de quartiers horizontaux qui se relient entre eux par une pièce de cuir appelée « bandeau ».
Ce type de modèle ne comporte pas de système de fermeture et s’enfile directement en y mettant le pied.
Il existe des variantes appelées «Loafer» et «Bateau».

"Aussi facile à chausser qu’a déchausser !"

 

 


Chelsea

Chelsea.jpg


La Chelsea boots, véritable icône du vestiaire masculin. Tiens son nom du quartier  de Chelsea situé à Londres. Le modèle intergénérationnel et unisexe issu du monde de l’équitation. C’est une bottine qui arrive à la cheville, reconnaissable par ses deux élastiques de chaque cotés permettant de la mettre et de la retirer avec facilité.
On l’apprécie par temps froid. On y ajoute un patin pour plus de résistante.
Elle procure un style rock chic souvent symbole de rébellion.

"L’incontournable du vestiaire Masculin."

 

 


Chukka boots

Chukka.jpg


La Chukka boots est une bottine arrivant à la cheville pourvu d’un laçage ouvert et peu d’œillet. Elle possède une semelle en cuir ou en gomme.
Fine et légère à porter en toute circonstance. Sa simplicité et son efficacité en font un modèle toujours d’actualité.
A ne pas confondre avec la dessert boots, modèle plus causal. Elle possède une semelle en crêpe.

"Le must have de l’homme moderne."

 


LES DIFFERENTS BOUTS

Le bout est la partie avant de l’empeigne, la pointe avant de la chaussure

Il apporte une touche esthétique. On trouve notamment le bout uni, bout droit et bout golf. Il existe des déclinaisons avec des perforations décoratives, on parle alors de « fleuri », « brogue » ou « perforé ». 


Partager cette page sur les réseaux sociaux